Le début du XXIème siècle a été marqué en GMS par un essor considérable du rayon cosmétiques ; les années comprises entre 1999 et 2003 étant même surnommées les quatre glorieuses du rayon par IRI.

Malheureusement, cette explosion a été de courte durée, et les ventes de cosmétiques en GMS n’ont fait que décroître depuis, faisant face à un changement des demandes consommateurs et à un développement des autres circuits de distribution jusqu’à l’arrivée du COVID-19, censé porter le coup de grâce à l’ensemble du marché.

Mais, cette crise a-t-elle réellement pénalisé le secteur des cosmétiques en GMS ou la grande distribution pourrait-elle réussir à nouveau à tirer son épingle du jeu grâce à cette pandémie ?



Laisser un commentaire